fragil4451
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/05/2013

Les ventres à patates ...

19-stRémy23.jpg

Je vous ai parlé de la foire de Saint-Rémy en Haute-Saône dans la Franche-Comté profonde où nous étions allés début avril zamour et moi , dans cette foire il y avait un écrivain Franc-Comtois , nous avons parlé et sympatisé ...

19-stRémy3.jpg

Monsieur Jean-Pierre Biot , il a écrit une histoire la sienne , celle des ventres à patates . J'ai lu le livre , j'ai aimé . Cliquer sur la vidéo il lit pour nous un passage de son livre , durée 51 secondes ...


HAUTE-SAONE : "NOUS, LES VENTRES A PATATES" DE... par PRESSEVESOUL

 

patate-ronchamp-0fd1.jpg

Quelques mousserons , un quignon de pain , une plume de geai , une poignée de noisettes ...

Mon enfance m'appelle ... m'interpelle ...

De 1939 à 1958 ... le temps des possibles impossibles . Il raconte son enfance de toutes les saveurs et les richesses d'un passé qui a oublié de refermer la porte en sortant ...

 barres2(BlogTrucAstuce.fr)-87.gif

Un livre que j'ai dévoré et aimé , merci monsieur Biot ...

********************


10/04/2013

192 ans ...

De Charles Baudelaire ...

Gustave_Courbet_033.jpeg

Portrait de Charles peint par le Franc-Comtois Gustave Courbet ...

Il est né le 9 avril 1821 à Paris et mort le 31 août 1867 dans sa ville natale, terrassé par la syphilis. Il laisse derrière lui une oeuvre majeure, Les Fleurs du mal. Ce recueil de 100 poèmes est pourtant mal accueilli par la critique. Les Fleurs du mal, qui confronte le bien et le mal; la laideur et la beauté; l'enfer et le ciel, choque la morale bourgeoise. Le Figaro en publie d'ailleurs une violente critique le 5 juillet 1857...

 

72708627.jpg

Le chat !

Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d'agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s'enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun.

Charles Baudelaire

*************************************************

 

176834.png


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique