fragil4451
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/10/2008

Direction Mulhouse pour notre pioupiou 3 !

Récits du grand-père Gaston
de la grande guerre 1914-1918 ...

medium_carte9.jpg

Bataille de Dornach 19 août 1914 !

Partons à 5 heures du matin en direction de Mulhouse , nous prenons position de batterie au bord de la route . Je ravitaille avec mon caisson une pièce qui tirait sur les maisons à 10 mètres de distance .Il y avait dans le fossé une batterie boche complètement hors de combat avec ses officiers et ses servants morts ou blessés . Dans les jardins et vergers , un certain nombre de nos fantassins étaient morts avec leurs pantalons rouges , ils étaient facilement repèrables . Nous avons fais 1000 à 1200 prisonniers . J'ai vu notament un fantassin du 42 ième de ligne qui blessé , la poitrine traversée par une balle , venir s'appuyer contre un mur et se plaindre en appelant sa mère , le soir vers 5 heures je suis revenu au même endroit et j'ai apperçu le même soldat mais il était mort . Nous avons trversé Dornach -Mulhouse , les Alsaciens nous donnaient à boire ( bière -limonade ) et nous cantonons sur une place près d'une école .

medium_pioupiou6.jpg

25 août 1914 :
Nous partons de Mulhouse pour venir embarquer à Belfort , pour aller dans le Nord au secours de Paris et tâcher d'arrêter les Allemands qui après Charleroi déferlaient sur la France . Nous avons fais le trajet Mulhouse -Belfort dans une nuit pour commencer d'embarquer le matin et la journée du 26 août 1914 .

medium_carte2.jpg

26 août 1914 :
Embarquement à Belfort les trains se succèdaient et marchaient au ralenti en direction de Dijon -Paris . J'ai eu le plaisir de voir mon père en gare de Roche-les-Beaupré . Je l'ai fais monter dans mon wagon à bestiaux , il m'a tenu compagnie jusquà Besançon , de là nous avons continué jusque sur Paris que nous avons contourné par le Bourget toujours en chemin de fer , nous arrivons le 27 à 6 heures du soir à Corbie ( Somme ) où nous débarquons .

La suite au prochain numéro ,
Des récits du grand-père de mon z'amour
Avec ses photos et ses cartes que la famille lui a envoyé .


Françoise !

17/10/2008

Gaston le pioupiou 2 !

Suite de la guerre de 1914-1918 de
Gaston le poilu renommé Gaston le pioupiou
C'est plus doux pour un dur malgré lui ...

medium_pioupiou3.jpg

Premier jour du mois d'août 1914
Dans le Haut-Rhin aujourd'hui ...
Les réservistes arrivent nombreux à la caserne pour former le deuxième échelon . Je suis équipé et je pars avec mes deux chevaux en direction de Belfort où j'ai l'occasion de voir mon camarade Bardey , et je continue ma route arrivé à Roppe où nous cantonnons . Je suis affecté à la cinquième batterie .

medium_Poilu-Gaston1.jpg

2 août 1914 ...
Mobilisation officielle. Je vois le premier prisonnier allemand , un dragon qui n'a pas l'air de s'en faire .


Bataille d'Alkirch ...
Le 7 août 1914 . On traverse la frontière près de Dannemarie et nous prenons position en batterie à Ballersdoff c'est dans ce pays que nous recevons le baptême du feu sur un tir d'obus fusants , je me gare derrière un caisson et voyant un petit nuage blanc produit par l'éclatement de l'obus à une trentaine de mètres en hauteur au dessus de nos têtes qui ne fit du reste aucun blessé ni tué .C'est le premier obus de 77 fusant que je voyais .
Le soir les fantasins du 44ième de ligne ont réussi à prendre Alkirch , nous continuons sur place dans les champs , j'ai vu le colonel du 44ième blessé grièvement et porté sur une civière par des infirmiers .
medium_pioupiou2.jpg


Si cela vous intéresse toujours , le prochain épisode sera direction Mulhouse ...
Les récits du grand-père de mon z'amour , Françoise !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique