fragil4451
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/03/2014

La guêpière récidive sur le sentier...

sentier29.0.jpg

 Un petit pont de bois, des galets étonnants où coule un ruisseau, ils ont été déposés au début du quaternaire, par un immense fleuve, j'ai entendu dire que le Rhin empruntait le cours de l'Aar, une rivière Alpine, puis le cours du Doubs...

sentier28.0.jpg

sentier31.0.jpg

 La motte Chatelline, un ensemble défensif qui n'existe plus, nous imaginons sur cette motte encore apparente avec son fossé qui la ceint, une résidence de chasse pour Hugues de Bourgogne...

sentier42.0.jpg

 Vers l'an 1050, Thibaud et son ami Gauthier sur la route de st Jacques de Compostelle, en chemin ils prêchèrent les charbonniers de la forêt de Chaux. Ainsi naquit la confrérie des bons cousins des charbonniers. Un hommage à cette corporation un oratoire en forme de meule de charbon de bois où se trouve la statue de saint Thibaud, elle est magnifique sculptée dans le bois...

sentier39.0.jpg

sentier47.0.jpg

sentier46.0.jpg

sentier55.0.jpg

 Deux meules à charbons de bois utilisés jusqu'à la deuxième guerre mondiale...

sentier63.0.jpg

sentier66.0.jpg

 Aux baraques de la cinquième série forestière, un four à pain protégé d'une bâtisse en bois couchés et entièrement constitué de terre argileuse, c'est le dernier en terre qui subsiste en Franche-Comté, inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1987...

sentier77.0.jpg

Clic-clac en forêt...

Commentaires

Incroyable l'histoire du chêne c'est un signe ! la vie se dédouble à cet endroit !
bon un dimanche sous le signe de la tendresse et devant une bonne coupe, cela va nous faire un bon remontant
bon dimanche à tous les deux et de gros bisous

Écrit par : Bcommebleu | 23/03/2014

partout le chemin de Saint Jacques, sur la route de la foi du Moyen Age, belle histoire que celle du chêne double ,et les premières fleurs de fraises des bois, c’est bon signe

à lire "Immortelle randonnée " de Jean Christophe Ruffin lui aussi sur le Chemin par El Norte, magnifique bouquin

bon dimanche,

Écrit par : fanfan du fatras | 23/03/2014

Elle est vraiment belle cette forêt et plein de choses à y découvrir.....
Bon dimanche amis du Doubs
Bisous sarthois
Anita

Écrit par : anita | 23/03/2014

Un curieux petit four de forêt, peut-être utilisé par les charbonniers. Au village il y en avait mais, ils n'avaient pas ces four de tôle. Gros bisous du village, not Françouèz' de Marcel aussi
Noélus

Écrit par : l'alpin | 23/03/2014

belle histoire que celle des filles j'admire comment tu fais^pour être toujours sur les sentiers les routes les forêts bises Renée-anne

Écrit par : Renée-anne | 23/03/2014

Un parcours intéressant, au joli petit pont de bois, circuit bien balisé, toujours en vadrouille la Fanfan ...

Bisous du dimanche.

Écrit par : judith | 23/03/2014

Superbe, cette ballade!!!on en apprend des choses!!! Quelle chance on a , grâce aux "guêpiers"!!! Merci chère Fanou!!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 23/03/2014

Une forêt qui recèle des petits trésors du temps passé. Merci pour la balade.
Bonne fin de journée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 23/03/2014

J'aime bien de telles randonnées

Bon et doux lundi Françoise
Bisous
timilo

Écrit par : timilo | 24/03/2014

coucou ma Fanfan

Eclaire ma lanterne qu'est-ce que veut dire " baccuter " ???? est-ce un mot franc-comtois ???
Tu as fait vraiment une très jolie balade, j'aurais aimé t'accompagner
Gros bisous ma Fanfan

Écrit par : f.jegou | 24/03/2014

suite :
J'espère qu'aujourd'hui tu ne t'es pas trop fatiguée à enlever des chenis hi hi hi

Écrit par : f.jegou | 24/03/2014

Florence - Testé pour vous
Bonjour..Je passais te faire un petit coucou. Je ne suis pas trop encore bon oeil, alors je reviendrai lire, commenter les articles de ton blog, bientôt j'espère. Je te souhaite une très bonne fin de journée et merci pour tes passages, tes commentaires...à très bientôt

Écrit par : Florence | 24/03/2014

belle balade Tu as un tres bon guide qui te fais découvrir l'histoire de cette forêt
bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 24/03/2014

une superbe balade avec toi, les mottes n'étaient pas spécialement defensives, elles servaient surtout a guetter, il n'y avait que trois ou quatre bonhommes dedans avec un tonneau et un jambon dans le meilleur des cas ...on est loin du château fort , juste une cabane avec des pieux autours, un fossé et le tout sur un lieu élevé .
combien de lieux dits " la motte machin" , ou" la motte de beurre"....on pourrait chacun dire les mottes de chez nous qui sont souvent devenues des mothes ...
bisous

Écrit par : mamedjo | 24/03/2014

Ton guide est fort instruit et tu as tout retenu de son savoir. On touche du doigt que les forêts nous faisaient vivre, procurant gibiers et poissons, blé dans les essarts et charbons de bois avec des charbonniers nomades. J'ai bien aimé les légendes, que ce soit sur St Thibaut ou sur les deux jouvencelles et leur chêne double. Merci pour cette belle balade.

Christian

Écrit par : Christian | 27/03/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique