fragil4451
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/08/2009

Mais où sont-ils ?

Tous les ami(e)s de la bloguerie ...

 

Huguette attend ses amis en comptant les jours ...

Françoise a retrouvé ses moutons ...

Biche a-t-elle emmené les chevaux ses amours ?

Aliette va pêcher le poisson...

Et nos Alpins sont-ils dans leurs Alpes chéries ?

 Mamie Miche sans les enfants où est-elle ?

 Christian le grillon a-t-il fini ses trésors de sucrerie ?

  Et la Geneviève a-t-elle emmené en vacances son minet ?

 Marylène elle je sais où elle va bientôt à la garderie ....

 Jack le Bisontin est-il dans l'Est ?

Ah ! ne pas oublier  ,

Josiane , Judith , Marussia , Anita ,  Anne -Marie , Brigitte ,

Nicole , Framboisine , Framboise ,Ghys , Hélène , Jacqueline ,

 Maminie , Michka , Pierrette , Renée .

Gérard , Henri , Héraime et vent d' amont , Papydom , Chap , Crabillou 

et tous les autres ...

Mais où sont-ils donc ?

Et toc une note de faite vite faite et ...

 

Françoise la Comtoise !

 

 

 

 

 

 

30/08/2009

Dole !

 Ville d'art et d'histoire,

 est située au bord du Doubs et du canal du Rhône au Rhin,

 à mi-chemin de Dijon et de Besançon (à 45 km).

dole6.jpg
Traversé par une voie romaine, le site de Dole accueille certainement des implantations rurales. La toponymie semble indiquer la présence de populations au cours du Haut Moyen Âge. Mais la première mention de Dolle ne surgit dans l'histoire autour de l'an mil qu'au hasard d'un texte dans lequel il est fait mention « au temps de l'évêque Brunon de Roucy » de « Dolle sur le Doubs » .
dole16.jpg
Un autre document de la fin du XIe siècle fait allusion à l'existence d'un château (dont il ne reste plus aucune trace à ce jour). Cette forteresse s’élève sur la falaise dominant le Doubs. C’est à Dole qu’on rentre dans la vallée du Doubs, d’ailleurs le nom de Dole vient du vieux germain « Thor » qui signifie porte.
dole8.jpg
Comme toutes les villes féodales les maisons sont construites autour de la forteresse. Le XIIe siècle fut pour Dole une étape majeure, dès 1120 on voit s’installer des congrégations religieuses, en cette année se sera « les Perrons » de Baume-les-Messieurs, la chapelle Saint Georges devient officiellement le centre d’une paroisse, l’Église reconnaît alors l’existence de Dole comme une cité féodale. Dès 1130 un péage est organisé sur la rivière pour toutes les marchandises.
dole9.jpg
Le Comté de Bourgogne est fondé en 986. Les premiers Comtes de Bourgogne vivent peu à Dole, ils sont à Gray, à Poligny ou à Quingey. Pour les affaiblir, l’empereur germanique Conrad II le Salique au XIe siècle détache la ville de Besançon pour en faire une ville libre d’empire. Cela laisse la place à Dole pour devenir une capitale.
dole10.jpg
Le comte Renaud III de Bourgogne, comte de 1129 à 1148, est une chance pour la ville ; il en fait sa résidence principale, la développe, construit un solide mur en pierre, crée une foire commerciale, établit des moulins sur le Doubs et fait construire un grand pont en pierre de dix-sept arches.
dole29.jpg
C’est le début du commerce et de l’industrie. C’est à ce moment que Dole devient véritablement une ville. Quand le comte Renaud III meurt, un problème de succession se pose : il ne laisse qu’une fille de 14 ans, la comtesse Béatrice Ire de Bourgogne. La jeune fille épouse alors l’empereur germanique Frédéric Barberousse et le comté devient une province de l’empire germanique.
dole12.jpg
En France, Richelieu veut reprendre la Franche-Comté aux Habsbourg d'Espagne. L’empire germanique des Habsbourg est affaibli et les luttes religieuses se prolongent dans la guerre de Trente Ans et l’Espagne commence sa décadence. Le 27 mai 1636, les troupes du prince Henri II de Bourbon-Condé sont devant Dole.
dole17.jpg
Un siège très difficile commence, il va se prolonger pendant 80 jours mais les murailles sont solides et les défenseurs courageux malgré la peste qui commence à sévir. L’ardeur des Dolois décourage les Français qui lèvent le camp le 15 août. Il reste 662 habitants sur les 4 500 avant le siège. Les Dolois reconstruisent la ville.
dole20.jpg
La vie certes reprit, on remit les maisons d’aplomb. Mais en 1668, le roi de France Louis XIV profite à nouveau de la faiblesse du roi Charles II d'Espagne pour reprendre la conquête de la Comté. Le 10 février, le roi est devant Dole face à une armée de 20 000 hommes, les Dolois ne sont qu’un millier. Le siège ne dure que 4 jours. Louis XIV fait alors son entrée à cheval par la porte d’Arans. Tout semblait dit pour Dole, mais c'est sans compter sur les vicissitudes de la politique. Louis XIV ayant pris les Flandres et l’Europe préparant une alliance contre lui, il décide de garder une des provinces : il choisit le Comté de Flandre. Six ans plus tard, il décide de refaire le siège de Dole, il arrive le 6 juin 1674 avec le brillant marquis et Maréchal de France Vauban pour mener le siège. Les portes s’ouvrent le 9 juin ...
dole32.jpg
      Pour parler de la guerre Il n'y a que des larmes.
  [Henriqueta Lisboa]
dole35.jpg
Clics-clacs Dolois ...
Françoise !
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique